Rechercher
  • E. Baqué

SPORT ET SOPHROLOGIE

Le sport, un lien entre physique et mental ! La sophrologie des techniques simples, une méthode efficace, pour établir ce lien …


Témoignage:

« En tant que basketteuse et dans ma vie de tout les jours, la sophrologie m’a beaucoup aidée, notamment pour combattre le stress, qui est assez fréquent dans le sport, mais aussi pour mieux me concentrer en cours, me calmer pour avoir les idées plus claires


C’est vraiment « du plus » pour être mieux et je trouve ça vraiment super comme méthode. »

Elena Vedere, joueuse à l’as Tournefeuille basket.

Dans le domaine sportif, la sophrologie propose des méthodes pour :

Gérer ses émotions (diminuer la crainte, la peur, la colère, l’hésitation…). Renforcer la confiance en soi et la combativité. Optimiser la concentration Apprivoiser son stress pour en faire un allié


Ces techniques ont pour but de développer aussi bien l’énergie psychique que physique :


Elles reposent sur 3 axes:

la respiration / la relaxation / la visualisation

Les séances guidées par la voix du sophrologue ont pour but d’accompagner le sportif afin qu’il puisse utiliser les techniques de sophrologie de façon autonome, régulièrement.


En effet, l’efficacité de ces techniques se mesure sur la répétition des pratiques.

Chaque sportif saura les utiliser seul et selon ses besoins, au moment qu’il jugera bien choisi.


La respiration

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise respiration, il y a une respiration adaptée à chaque objectif, à chaque phase d’entraînement.

Activité intense / Activité d’endurance / Concentration / Récupération

La respiration est la seule fonction appartenant au système neuro-végétatif que l’on puisse contrôler. Si les émotions influent sur la respiration, l’inverse est vrai également : la respiration influe sur les émotions.


Au travers de toutes nos respirations (thoracique, diaphragmatique, abdominale), nous apprenons à prendre soin de notre corps et de notre esprit.


Nous apprenons tour à tour, à nous relaxer, à nous fortifier, à nous concentrer, à nous structurer, à nous tonifier.


La relaxation

C’est un état nécessaire pour se centrer sur soi -même.

En sophrologie, on associe la relaxation statique et la relaxation dynamique.

En état de relaxation que l’on appelle état « sophroliminal ».

On apprend à :

– vivre l’instant présent, ici et maintenant,

– mettre les idées négatives entre parenthèses et supprimer les jugements et les à priori.

Une pratique régulière permet de programmer son cerveau dans la pensée positive.

Cette relaxation apporte la détente mentale, le calme intérieur, la sensation d’harmonie dans l’action corps/esprit.

Elle est utilisée avant un entraînement intensif, une compétition, pour aider à la concentration, « apprivoiser » le stress.


Elle est utilisée après, pour favoriser la récupération.

La visualisation

Le cerveau ne fait pas la différence entre une situation vécue réellement et une situation visualisée. Il met en place le même processus nerveux dans les 2 cas.


Visualiser une situation à venir en état dit « sophronique » permet au cerveau de vivre cette situation une première fois de façon positive.


« On va vivre par anticipation, un mouvement ou une action en la mémorisant et pouvoir donc corriger un geste ou se programmer pour une compétition. La détente préalable permet de modifier le niveau de vigilance et de se connecter à soi. »

Extrait du : Magasine SOPHROLOGIE: Dossier Le sport dans tous ses états.


De plus en plus de sportifs de haut niveau utilisent la sophrologie :

« Quand je suis devenu entraîneur, j’ai très tôt été passionné par la dimension psychologique du jeu et j’ai cherché des moyens pour libérer le potentiel des joueurs que j’entraînais,quelque soit leur âge ou leur niveau.Cela m’a amené a beaucoup lire et à me former à des approches multiples allant de la sophrologie à la PNL en passant par l’hypnose. »

Extrait du: Magasine TENNIS n°474 (mai 2016) :les secrets du mental





19 vues